Skip to content

Articles de la catégorie ‘Sculptures d’art populaire’

À Liège, en Belgique, on a remplacé les combats de coqs par les chants de coqs

En 1900, les combats de coqs au Québec, bien que défendus, en particulier parce que trop cruels, sont fort populaires. Et on aime parier, gager, sur le coq qui réussira à tuer son adversaire. En Belgique, on a trouvé mieux pour continuer à gager. Lire la suite

En Amérique profonde, aux États-Unis

L’histoire se passe à Spokane, dans l’État de Washington. On a la patience bien courte, et l’arme facile. Lire la suite

L’entrée principale du Parlement à Québec

Dans le journal La Patrie du 3 février 1891, un chroniqueur, qui signe M. O’R. traite du sculpteur québécois Louis-Philippe Hébert, qu’il vient de rencontrer à Paris. Lire la suite

Un orignal domestiqué

Le quotidien La Patrie du 10 février 1885 rapporte cette nouvelle. Il faut d’abord savoir que Pierre Leroyer, à «la figure sympathique et énergique», est «un chasseur établi près des forêts du Maine». Lire la suite

Un spectre qui apparaît la nuit

Croyez-vous vraiment que seul le Québec est le pays hôte de phénomènes surnaturels ? Bien sûr que non, n’est-ce pas. Vous avez raison. Voyez celui-ci, au New Jersey, pas mal du tout. Lire la suite

Retour sur le 26 janvier

Un 26 janvier comme aujourd’hui. Mais dans la presse québécoise de 1889 à 1906. Lire la suite

«Étrennes d’un ornithologiste»

Entrefilet du journal Le Canadien du 3 janvier 1888. Lire la suite

La crèche du grand-père Pierre

Voici un bien de famille, un patrimoine. Cette cabane de bois rond fut fabriquée par mon grand-père Pierre Parent, le père de ma mère. Que je n’ai pas connu. Lire la suite

Le chien du pauvre

Sculpture de bois polychrome, de Berchmans Charest

Un poème de Enr. Fuentes. Lire la suite

Disparition de Zagui le vagabond

Peut-être vous souvenez-vous de Zagui. La Patrie du 21 novembre 1895 en parlait. Et voilà que L’Écho des Bois-Francs, l’hebdomadaire d’Arthabaska, y va d’un texte à son sujet le 30 novembre 1895. Lire la suite