Skip to content

Chez vous, votre lilas est-il en fleur en ce moment ?

Approchez une chaise, un banc, et observez ses fleurs sans bouger, car il y a de fortes chances d’apercevoir soudain ce papillon s’apparentant au colibri en train de butiner.

Vif, incapable de rester en place, Louis Handfield (Broquet, Les Papillons du Québec, Guide d’identification, 2011), le dit commun dans la plupart des régions du Québec. L’entomologiste décrit ainsi son habitat : « Général sauf à l’intérieur des boisés, lieux ouverts et fleuris, secs ou humides incluant les tourbières à sphaignes, bleuetières ».

Chez moi, il est plutôt rare et aime follement les fleurs de lilas au moment où elles sont les plus odorantes. Selon Handfield, le meilleur temps pour l’apercevoir est en plein soleil au milieu de la journée (de 10h. à 16h. 30).

Il s’appelle le Sphinx colibri (Hemaris thysbe, Hummingbird Moth ou Common Clearwing). Selon Stéphanie Boucher (Broquet, Les Insectes de nos jardins, 2006), la plupart des sphinx sont nocturnes, mais celui-ci est l’un des seuls qui butine les fleurs durant la journée. Il effectue un  vol stationnaire devant elles tout en butinant à la façon du colibri.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS