Skip to content

À Trois-Rivières, tout va bien

Selon le correspondant du quotidien montréalais.

Le pont de glace sur le fleuve St-Laurent, entre la partie ouest de Trois-Rivières et la rive sud est maintenant assez fort pour permettre la traversée en voiture.

Les cultivateurs de l’autre côté du fleuve en ont profité, jeudi [le 30 décembre], pour venir en ville et faire leurs achats du temps des fêtes.

On rapporte que les pêcheurs du Cap de la Madeleine ont commencé à prendre de la petite morue. C’est une bonne nouvelle pour les gourmets. […]

Hier, a été la journée la plus froide de la saison, ici. Le matin, le thermomètre marquait 25 degrés au-dessous de zéro, dans la partie de la ville exposée au grand air de la campagne, et au centre de la ville, 14 degrés et plus.

 

La Patrie (Montréal), 5 janvier 1910.

La photographie du pont de glace sur le fleuve à l’embouchure du Saint-Maurice est déposée à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Québec, Fonds ministère de la Culture et des Communications, Officie du film du Québec, Documents iconographiques, cote : E6,S7,SS1,P83373.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS