Skip to content

Archive pour

Napierville raffole du jeu de croquet

Même en décembre. Lire la suite

« Décembre »

Selon le poète Louis Fréchette.

Décembre

Le givre étincelant sur les carreaux gelés,

Dessine des milliers d’arabesques informes ;

Le fleuve roule au loin ses banquises énormes ;

De fauves tourbillons passent échevelés. Lire la suite

L’histoire se passe près de Coaticook

Visite impromtue. Lire la suite

Contribution à une histoire du thé

Le Taeping et l’Ariel à la course avec leur nouvelle cargaison de thé pour Londres

Vous vous intéressez au thé, voici un texte éclairant sur l’histoire de cette boisson. Lire la suite

Le téléphone inventé, aussitôt les Canadiens s’en emparent

Les statistiques ne manquent pas. Lire la suite

Voilà une nouvelle prédiction de la fin du monde

Lorsque je suis allé parler de paranormal au Musée Marius-Barbeau à Saint-Joseph de Beauce… Lire la suite

Avec plusieurs journées constamment sous zéro, mon cèdre se contracte comme à l’habitude

Revoilà la Mauve

Elle se rend dans la beauté.

Fiat mihi. Lire la suite

Sur les Champs-Élysées, à Paris, pour saluer Johnny

Mon fils est présent à Paris en ce moment pour le travail.

Il m’écrit : Il y avait du monde.

Parfois seul au monde, errant dans les rues de Montréal, tout à fait démuni et l’hiver venant, pourquoi ne pas réclamer d’être hébergé à la prison

Un vieillard nommé John Lane a été envoyé en prison à sa propre demande.

 Ce malheureux vieillard, qui dépasse la centaine, cherche un refuge pour l’hiver. Il est dépourvu de tout.

 

Le Canadien (Québec), 15 décembre 1883.