Skip to content

Archive pour

Du poète hongrois Gyula Illyès (1902-1983)

Illyès arrive à Paris, il a 20 ans

Si, un jour, on vous ouvre la porte sur la culture hongroise, entrez. Vous y découvrirez un peuple d’une grande culture. Voici les mots d’un de leurs écrivains.

Les hirondelles

 Ouvre la porte, que le ciel

Du petit matin montre sa frimousse…

Qu’il nous lèche un peu comme un animal

De son souffle qui sent la mousse. Lire la suite

Longtemps, on a caché qu’on gardait des porcs en ville

À Québec, les porcs furent défendus à Place-Royale dès 1840. En septembre 1885, le comité de salubrité publique doit revenir à la charge.

À l’été 1904 à Québec, le problème n’est toujours pas réglé. Le correspondant du quotidien montréalais Le Canada dans la capitale écrit : Lire la suite

Mon ami Éric m’écrit de Suisse

Voici ce que j’ai découvert sur le site d’une usine hydroélectrique des Services industriels de Genève. Lire la suite

Le bonheur de revoir l’Épeire fasciée

Voilà bien la quatrième année maintenant qu’elle se montre à ce temps-ci, au début du mois d’août.

Et elle joue franc jeu face à ses proies, offrant sa toile bien en évidence. Lire la suite