Skip to content

L’heure est aux bourgeons

À eux de jouer maintenant. Ceux des grands faux-trembles ont déjà éclaté. À distance, on dirait des chatons de saule.

Et d’autres n’en peuvent plus de se contenir. Le Sureau pubescent, l’Érable rouge, le Groseillier à maquereau.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS