Skip to content

«L’origine des enseignes de barbiers»

Le barbier était autrefois autant chirurgien que barbier et il était souvent appelé à pratiquer une saignée au bras des patients. Pour faire cette opération, il leur mettait dans la main une grosse baguette pour soutenir le bras et souvent le sang coulait le long de cette baguette.

Quand l’opération était terminée, on entortillait la baguette de la lisière de linge blanc dont on s’était servi pour serrer le bras et on exposait le tout à la vue des passants pour servir d’enseigne.

Plus tard, au lieu de la véritable baguette, on suspendit une petite colonne peinte de manière à imiter la baguette tachée de sang.

Telle est l’origine des enseignes actuelles de nos barbiers, qui ont abandonné depuis longtemps la lancette aux médecins.

 

Source : La Tribune, 30 mai 1890.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Intéressant! :) Je ne connaissais pas cette histoire d’enseigne, par contre j’ai toujours trouvé étrange le lien entre barbier et chirurgien…

    13 mai 2014
  2. Jean Provencher #

    Ici, chère Geneviève, c’est le journal La Tribune qui y va de ce texte. Mais j’ai trouvé ailleurs, dans mes recherches antérieures, des textes s’apparentant à celui-ci.

    13 mai 2014

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS

Current day month ye@r *